logo

© 2022 AIDES ONG GOMA | DIGITAL FACTORY

KALEHE : 47 MENAGES VICTIMES DE LA CATASTROPHE NATURELLE DE RAMBIRA INTEGRES A KALEHE CENTRE GRACE A L’ASSITANCE EN ABRI FOURNIE PAR LE HCR A TRAVERS AIDES.

47 ménages sinistrés  du site pilote de Mushonezo peuvent désormais se sentir chez eux ceci grâce à la construction des abris transitionnels en leur faveur par le HCR exécuté par AIDES après avoir tout perdu à Rambira suite à la catastrophe naturelle dû à une pluie torrentielle  s’est abattue sur cette localité  détruisant à son passage  habitations, écoles et champs causant ainsi  plusieurs familles sans abris.

Parmi les sinistrés qui se sont installés dans le site de Mushonezo au chef-lieu du territoire de Kalehe, LIBAKU CIRINGA FIDELE en fait partie,  il raconte dans quelles circonstances il a dû quitter son village :

« Je suis arrivé ici à cause de la catastrophe qui a frappé mon village de Rambira. C’était vers 16 heures, une pluie torrentielle s’est abattue sur le village et quelque temps après l’eau de la rivière a ravagé toutes les maisons à son passage. Vu qu’on avait tout perdu nous nous sommes dirigés au chef-lieu du territoire pour informer les autorités et leur solliciter l’assistance. »

Depuis leur arrivée en 2014 sur ce site, ces sinistrés étaient exposés à toutes sortes d’intempéries, vivaient dans des conditions difficiles sans  aucune assistance déclare Pascal CINAMA, l’administrateur assistant en charge des finances et développement en territoire de Kalehe

« On a accueilli 760 déplacés ici au territoire. Depuis 2014 jusqu’en 2018, ils n’avaient aucune assistance. On a fait le management, et  chercher comment les intégrer dans la communauté comme solution durable. Dieu aidant avec le projet AIDES, on a parlé avec le partenaire afin que nos compatriotes, les 47 ménages puissent bénéficier de cet appui d’AIDES à travers le financement HCR. Nous félicitons AIDES car de tous les projets exécutés dans le territoire, celui-ci a beaucoup impacté et les résultats sont palpables.»

Cette intervention faite en faveur de ces 47 ménages frappés par la catastrophe de 2014 leur a permis de  les intégrer au sein de la communauté locale. 

« Nous avons jugé de rester dans ces parcelles qu’on nous a octroyé, c’est ici notre demeure nos enfants et petits-enfants vivront ici pour toujours

Nous remercions le HCR et AIDES pour nous avoir construit des maisons en tôles car  vivions dans maisons en paille !» déclare LIBAKU CIRINGA FIDELE

En 2020, en partenariat avec AIDES, le HCR, sous financement CERF a facilité l’accès au logement à 1500 ménages en territoire de kalehe parmi lesquels 47 des sinistrés vivant  dans le site pilote de Mushonezo.  

                                                                                                                                               Gaston K. Mungumwa/Communication AIDES

Partager:

Activités